Technicien en maintenance informatique

Est un métier lié à l’entretien d’ordinateurs, de parcs informatiques ou d’éléments liés à l’univers informatique. 

chief information officer (CIO),est responsable de l’ensemble des composants matériels (postes de travail, serveurs, équipements de réseau, systèmes de stockage, de sauvegarde et d’impression, etc.) et logiciels du système d’information, ainsi que du choix et de l’exploitation des services de télécommunications mis en euvre. Dans le cadre de la transformation numérique, la DSIN3 va aussi prendre en charge l’innovation et les services numériqu une logique d’orientation et de parcours numérique client (utilisateurs). 

Parcours 

Il existe des parcours typiques menant à la fonction de CIO. Beaucoup sont issus d’une formation informatique ou ont été développeurs . 

La gestion de l’information prenant une part de plus en plus grande dans les affaires, le poste de CIO est devenu stratégique, bien que souvent considéré comme étant un centre de coûts 

maitenance informatique Syloc Lyon

Rôle du technicien en maintenance informatique

 Il est chargé notamment : 

d’anticiper les évolutions imposées par la stratégie de l’entreprise, les évolutions du contexte, les lois ; d’avoir un rôle d’assistance à la maîtrise d’ouvrage (et non pas seulement de maîtrise d’æuvre) de l’informatique dans une organisation ; de commander les projets auprès des prestataires; 

Exemples de pôles d’activités : 

gérer les réseaux et postes administratifs : support technique, installations téléphoniques (PABX) et réseaux (Wi-Fi), gestion des profils ; études et développements applicatifs. 

espace numérique de travail ; urbanisation (informatique) des SI (donc cartographie des processus-métiers); mise en place de VPN, IPsec ; diminution des coûts fixes à travers l’appel à des ESN, l’externalisation, les freewares4. 

Le technicien de maintenance en informatique est chargé de corriger les problèmes informatiques rencontrés au sein d’une société ou d’un organisme, et que les utilisateurs ne savent pas résoudre, par exemple : suppression de virus, connexion impossible, erreur système, clavier défectueux, messagerie électronique mal configurée…. En qualité d’expert, il est capable d’intervenir dans des domaines distincts. Son objectif est de résoudre rapidement et de manière efficace les problèmes relevant de ses compétences. Pour ce faire, il peut être amené à réparer ou changer des pièces défectueuses. Mais il doit avant tout réaliser un diagnostic pour proposer la solution la mieux adaptée. Ce bilan, il peut aussi l’effectuer par téléphone, et assister les utilisateurs en difficulté à distance. 

Téléassistant (ou hotliner, qui fait de l’assistance par téléphone), il accueille les demandes des utilisateurs confrontés à un dysfonctionnement. Il est particulièrement sollicité lors des phases d’installation et de mise à jour des matériels ou des logiciels. Pour pouvoir résoudre les problèmes, il pose des questions filtres (préétablies) afin d’identifier les données d’utilisation et de fonctionnement, ainsi que la configuration de la machine concernée. Cela lui permet d’émettre un diagnostic plus rapide. Il dispose généralement d’une base de données qui recense les pannes les plus courantes et les moyens d’y remédier. Selon la taille de l’entreprise, il effectue parfois l’installation de nouveaux matériels ou applications. Il forme et conseille les utilisateurs. La gestion du parc informatique de l’entreprise (composé de postes utilisateurs et de serveurs) est assurée par ses soins ou par le gestionnaire du parc micro-informatique. Il prend également en charge les achats, la planification et la réalisation des mises à jour. Garant de la sécurité, il veille au droit d’utilisation des logiciels et gère, en conséquence, les numéros de licence. Il procède enfin au suivi des incidents, si ces derniers se produisent de façon récurrente.